search

Accueil > Les Actions > Résultats de l’expérimentation - CERES : études de la croissance des (...) > Bilans quotidiens des avancées des expériences en photos > Actualisation du 5ème jour pour les écoles du 71

Actualisation du 5ème jour pour les écoles du 71

dimanche 26 mars 2017, par Christophe Miguet

Au cinquième jour, nous n’avons que nos résultats, aucun ne nous étant parvenu ce samedi de l’ISS. Thomas a dû être très occupé à gérer les obligations de sa seconde sortie extravéhiculaire ! Nous attendrons patiemment jusqu’à demain ! En attendant, nous constatons que bien souvent, les graines en germination nous réservent quelques surprises. Tout ne se passe pas toujours comme prévu !


L’info du jour  : les racines sont sensibles à la gravité. D’accord, mais comment enregistrent-elles celle-ci pour s’orienter vers le bas ? une réponse possible se trouve à l’intérieur de l’extrémité de la racine, tout prêt de ce que l’on appelle la coiffe, un revêtement fait de cellules mortes qui protège les cellules vivantes lors de la descente de l’appareil racinaire dans le sol. Si l’on observe à l’intérieur des cellules de cette extrémité racinaire avec un microscope, on peut trouver des petits grains dans l’eau du cytoplasme, c’est-à-dire dans le liquide que contient la cellule. Ces petits grains (constitués d’amidon, comme dans les pomme de terre...) se comportent comme des petits cailloux. Si vous remplissez une bouteille en plastique avec de l’eau et que vous introduisez dans cette bouteille des petits cailloux, vous aurez alors une sorte de cellule géante de racine entre vos mains. Vous fermez la bouteille et vous la secouez dans tous
les sens. Puis vous la posez sur la table verticalement. Les petits cailloux tombent au fond à cause des effets de la gravité qui attire tous les corps vers le centre de la Terre (Vous aussi !). Il se passe la même chose dans les cellules de l’extrémité de la racine. Les petits cailloux cellulaires vont alors faire pression sur le bas de la cellule (comme au fond de la bouteille) et entraîner la croissance vers le bas. Si vous mettez votre bouteille à l’horizontale sur la table, que se passe-t-il ? La même chose que si vous changez la position d’une plantule, par exemple en tournant la boîte de pétri de l’expérience d’un quart de tour. Les petits cailloux des cellules (ou de la bouteille) vont entraîner la racine qui est horizontale de nouveau vers le bas. La gravité est vraiment la plus forte ! Mais alors , dans l’ISS, que se passe-t-il dans les cellules de l’extrémité de la racine ? A vous de réfléchir !