Accueil  >  Les Concours >  Comment permettre à l’île de Sein de produire son électricité de manière durable ?

Rubrique Faites de la Science

Comment permettre à l’île de Sein de produire son électricité de manière durable ?

Le 21 mai 2017 - Thierry Mourot

D’un "simple" EPI, Enseignement Pratique Interdisciplinaire, à la finale nationale du concours "Faîtes de la Science" pour des élèves du collège Giroud de Villette à Clamecy...
Parmi les 82 élèves de troisième qui ont travaillé dans le cadre de cet EPI sur la production d’électricité sur l’Ile de Sein, quatre d’entre eux ont choisi de participer à la fois au concours CGENIAL et au concours "Faîtes de la Science", une démarche assez rare dans le cadre de ces concours.

Ce projet a permis aux élèves de travailler de manière plus approfondie sur la production d’énergie de manière durable pour l’Ile de Sein en mêlant des connaissances à la fois dans le domaine de la physique, de la technologie et en histoire-géographie.
A la suite de cet EPI qui s’est terminé vers le mois de décembre, les quatre élèves volontaires, Nolwenn Guillard - Juliette Vuaroqueaux - Augustin Goffin - Tom Piso, se sont retrouvés durant plusieurs mois, souvent quatre fois par semaine entre 12h et 14h pour proposer une solution concrète pour produire de l’électricité de manière durable.

L’idée originale de ces élèves a été de proposer la mise en place d’une centrale houlomotrice qui permet la production d’électricité à partir de l’énergie mécanique fournie par le mouvement des vagues, le rendement de ce type de centrale étant environ deux à trois fois supérieure à celui d’une éolienne classique, cette technique est par ailleurs actuellement exploitée uniquement dans quelques pays à travers le monde (Australie, Suède, Portugal...).

Les élèves ont alors construit différentes maquettes de plus en plus perfectionnées et efficaces afin de produire de l’électricité à partir du mouvement de l’eau dans une bassine : création d’une "nageoire" avec une imprimante 3D, utilisation d’engrenages de kits Lego et maquette permettant de choisir judicieusement l’emplacement de l’implantation de cette centrale houlomotrice.

Après avoir remporté la finale académique du concours "Faîtes de la Science" le 05 avril dernier à l’Université de Bourgogne et terminé deuxième pour la phase académique du concours CGENIAL, les élèves viennent de remporter (le 19 mai) le Premier Prix pour la finale nationale du concours "Faîtes de la Science" dans la catégorie "Produire de l’électricité autrement" qui s’est déroulée à la faculté d’Orsay à Paris.

Félicitations à ces quatre élèves très motivés et aux professeurs qui les ont encadrés et accompagnés tout au long de ce projet !!

Contacts :
- Yoann Bouchard - Professeur de Technologie : Yoann-Michel.Bouchard@ac-dijon.fr
- Matthieu Carrière - Professeur d’Histoire-Géographie & Education Morale et Civique : Matthieu.Carriere@ac-dijon.fr
- Jean-Virgil Festal - Professeur de Physique-chimie : Jean-Virgil.Festal@ac-dijon.fr

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Services en ligne

Restez informé