search

Accueil > Les Classes > Classes à caractère scientifique > 71 - Classe science et patrimoine - Lycée Bonaparte - Autun - (...) > Création de la notion de patrimoine en france

Création de la notion de patrimoine en france

lundi 24 septembre 2018, par Isabelle Thibaudet

Le mardi 4 septembre 2018, Virginie Goutayer a expliqué aux élèves de la classe de seconde Sciences et Patrimoine comment la notion de patrimoine est apparue en France.

Virginie GOUTAYER travaille à Cluny. Elle a fait une faculté en histoire des arts.

Le mot patrimoine vient du latin « patrimonium » qui veut dire « qui vient du père ».
Le patrimoine est un ensemble de biens ou de savoirs, qui se transmettent de génération en génération.
Il existe plusieurs sortes de patrimoine :
• Culturel (matériel ou immatériel)
• Naturel
• Industriel
• Architectural

Autrefois, lorsqu’un objet ne servait plus, on le détruisait ou on le transformait (on s’en servait pour créer autre chose) : sauf les objets de cultes.

La notion de patrimoine a été inventée par plusieurs personnes :
• Alexandre Lenoir : invention du 1er musée des monuments historiques
• Victor Hugo : création du métier d’inspecteur général des monuments
En écrivant le livre « notre dame de Paris », il montre au lecteur l’architecture gothique. C’est donc est un des acteurs de la protection du Patrimoine.
• Prosper Mérimée : parcours la France pour répertorier et établir la 1ere liste, tous les monuments, pour ensuite faire des réparations.
• Abbé Grégoire : création du terme de patrimoine national et du terme « vandalisme »

La France compte environ 40 000 monuments protégés, dont 9 en Saône-et-Loire et 5 à Autun.
Le code du patrimoine existe depuis 15 ans. C’est un ensemble de textes (composé de 7 livres) qui organisent la protection des monuments, chaque livre passe par le dépôt légal chargé de la protection du droit à l’image.
Avoir des monuments historiques dans le patrimoine de son pays signifie qu’il faut également les protéger et les restaurer.
Eugène VIOLLET-LE-DUC (1814-1879) sauve des bâtiments et les restaurent. Il leurs donne un aspect « idéal ». Les restaurations sont faites par des architectes du Patrimoine.

Maintenant, les restaurations sont faites par des architectes du patrimoine : ce sont ceux qui donnent des conseils pour les mairies, les anciens bâtiments, …
Pour devenir architecte du patrimoine, il faut 5 ans d’études dans l’architecture puis 2 ans de formation pour sa spécialisation.
La restauration touche tous les corps de métiers (menuisiers, charpentiers, tailleurs de pierres, maçons,…)

Virginie Goutayer fait partie du CMN
Le CMN c’est le Centre des Monuments Nationaux, c’est un établissement public et national, à caractère administratif. Leur métier consiste à tout organiser autour d’un monument, c’est-à-dire : l’entretien, la conservation, la restauration et la protection des monuments et des collections. Mais aussi de les faire connaitre au grand public.
Le CMN, aujourd’hui, s’occupe d’environ :
-  100 monuments (Mont St-Michel, Arc de Triomphe,…)
-  65 chantiers en cours de restauration
Avec environ :
-  130 millions d’euros de budget annuel
-  Plus de 130 tournages de films
-  Plus de 9 millions de visiteurs par an
-  400 manifestations culturelles par an.
-  Les gros monuments, comme le Mont Saint-Michel, génèrent de l’argent pour faire vivre les plus petits monuments.

La découverte du patrimoine est quelque chose qui se développe et ne cesse de se moderniser.

 Le patrimoine est quelque chose de très important pour un pays, qui en fait sa beauté et son histoire. C’est pour cela que le patrimoine doit être conservé, protégé et restauré pour les générations à venir.

NORMAND Ninon

GAUTHEY Marlène
SONZOGNI Camille