search

Accueil > Archives > Les Classes > Classes à caractère scientifique > 71 - Classe science et patrimoine - Lycée Bonaparte - Autun - (...) > Une première sortie masquée pour la classe Sciences et Patrimoine

Une première sortie masquée pour la classe Sciences et Patrimoine

mercredi 2 septembre 2020, par Isabelle Thibaudet

Malgré le contexte sanitaire compliqué, les élèves de la classe « Sciences et Patrimoine » du lycée Bonaparte ont fait leur première sortie le 1e septembre au temple de Janus. En compagnie d’une partie de l’équipe enseignante, les 32 élèves, tous volontaires, ont découvert le quartier de la « Genetoye ».

Ces élèves de seconde ont pu également, sous la houlette d’Irène Verpiot, se plonger dans l’histoire de la ville et ont été sensibilisés à la notion de patrimoine.

Pour l’année scolaire 2020-2021, le programme de la classe SP sera chargé et traitera en parallèle 3 thèmes :

- Le mécénat dans les arts et les sciences. (L’exposition prévue initialement en juin 2020 au musée Rolin a été repoussée fin mai/début juin 2021)
- Les 900 ans de la cathédrale.
- La prison panoptique d’Autun : « entre visible et invisible ».

Dans le cadre d’un projet lié à l’EAC (Education Artistique et Culturelle), les élèves SP (tout comme les élèves de la classe CHAAP du collège de la Chataigneraie qui participeront également au projet) seront encadrés par :
- Irène Verpiot, responsable aux actions éducatives (service du patrimoine)
- Juliette Lavault (architecte) et Théophile Lavault (chercheur, docteur en philosophie))
- Nicolas Lombard (enseignant missionné musée Rolin, et enseignant en arts plastiques au collège de la Chataigneraie, responsable de la classe CHAAP)
- Les enseignants de la classe Sciences et patrimoine

Les objectifs des 6 séances programmées entre octobre et janvier et financés par la DRAC seront multiples :
- Découverte de la prison et de ses particularités architecturales
- Découverte de la technique photographique.
- Visite du théâtre municipal qui est un lieu de la même époque que la prison. Découverte de ce lieu ainsi que ses particularités architecturales : usages, quotidiens, histoire(s). Travail sur les sens (éclairage, luminosité, son, voir et être vu, les couleurs, le toucher, etc.).
- Repérage des graffitis, traces et gravures diverses dans la prison. Prise de photos. Croisement des graffitis avec des portraits de prisonniers issus d’un travail sur les archives.

Bref un planning conséquent attend ces élèves chanceux !
L’année scolaire, si tout va bien, devrait se terminer par un voyage aux Hospices de Beaune et à Vaux le Vicomte, toujours avec les élèves de la classe CHAAP du collège de la châtaigneraie.

Galerie