search

Accueil > Les Actions > La Semaine des Mathématiques > Semaine des maths au lycée Antoine - Chenove - #SDM2018

Semaine des maths au lycée Antoine - Chenove - #SDM2018

samedi 7 avril 2018

Les élèves de 3è préparatoire à l’enseignement professionnel du lycée Antoine de Chenove ont participé activement à la semaine des mathématiques dont le sujet était : Mathématiques et mouvement. Leur point d’entrée a été "le mouvement c’est la vie", ce qui les a amené rapidement à l’étude des mouvements du cœur et du sang au sein du corps humain.

PNGDe ces réflexions il a été proposé la problématique suivante : Dans quelle(s) mesure(s) les battements du cœur sont-ils vitaux ?
• Outils mathématiques : écriture scientifique, fonctions (analyse d’électrocardiogrammes), statistique à 1 variable (moyenne, étendue, encadrements).

Etape 1 : Mesures à réaliser en collaboration avec l’infirmier :
→ Rythme cardiaque (à l’aide d’un stéthoscope) : mouvements du cœur.
→ Tension artérielle (à l’aide d’un tensiomètre) : pression exercée par le sang sur les artères lorsqu’il circule.

Etape 2 : Mutualisation et organisation des résultats obtenus.

Etape 3 : Interprétation des résultats puis comparaison avec des cas extrêmes (causes, conséquences).

  • Rythme cardiaque : Battements de cœur/minute, en une année, en une vie (80 ans),
  • Etude d’électrocardiogrammes (ECG) : bradycardie, tachycardie (notion de motif et de période),
  • Tension artérielle : hypotension et hypertension.
  • Etude de l’influence (sur le rythme cardiaque et la tension artérielle) :
    • de l’activité physique (mise en évidence des bienfaits),
    • des températures extrêmes,
    • des anomalies cardiaques,
    • de l’alimentation.

→ Lien EPI : Consommation excessive de sodas : conséquences/risques sur la santé (composition du sang, risques cardiovasculaires…).
→ Participation au concours d’affiche de la #SDM2018, en collaboration avec Monsieur Philippe (documentaliste, référent culture au sein de l’établissement).

ACTIONS / ATELIERS
→ Intervention de l’infirmier du lycée, Monsieur Gendre.

Démonstrations : détermination du pouls, de la tension artérielle et de la teneur en oxygène dans l’organisme.
Battements du cœur des élèves : interprétation des résultats (rythme cardiaque le plus lent et le plus rapide puis rythme moyen) :
Nombre de battement par minute
Indications très générales, sans aucune application individuelle
Entre 30 et 40
Rythme cardiaque trop lent. Il est recommandé d’en parler en à son médecin
Entre 41 et 49
Rythme lent. Cela peut être normal chez un athlète de fond (marathonien, cycliste par ex.) bien entrainé.
Entre 50 et 85
C’est le rythme au repos de la majorité des personnes. C’est un rythme « normal » dans un contexte « normal »
Entre 86 et 90
Rythme un peu rapide au repos. Cela peut correspondre à un manque d’exercice physique. L’exercice physique régulier est conseillé sauf avis contraire du médecin ou situation particulière
Entre 91 et 99
Rythme rapide au repos. Cela peut correspondre à un manque d’exercice physique ((sauf maladie cachée). L’exercice physique régulier est conseillé sauf avis contraire du médecin ou situation particulière.
Entre 100 et 119
Rythme franchement rapide au repos : cela peut évoquer une anomalie cardiaque, une maladie de la thyroïde mais aussi correspondre à un manque d’exercice. Mieux vaut en parler à son médecin.
Entre 120 et 170
Rythme trop rapide. Après dix minutes de repos c’est très anormal, il faut avertir son médecin.
Notion de fonction et de période :

Les méfaits du sucre sur le fonctionnement du cœur :
→ Sensibilisation à la surconsommation de sucre via les sodas. 

Résultats du sondage réalisé au sein du lycée sur la consommation de sodas (nature et fréquence de consommation) :

Objectif : déclencher une prise de conscience et peut-être encourager le changement de certaines habitudes…
Quelques affiches pour illustrer le thème :

Des élèves récompensés :
→ Visite de Monsieur Férachoglou - IA IPR de mathématiques au lycée le 16 Mars 2018.

Présence de Monsieur Vuillemot (proviseur) et de Monsieur Louali (proviseur adjoint).
Bilan : Les questions ont été nombreuses et les échanges riches avec l’infirmier.
En donnant du sens aux mathématiques, ces dernières ont semblé plus concrètes et plus accessibles pour les élèves : ils semblent avoir saisi l’utilité de certains outils mathématiques.
À noter : les élèves ont été particulièrement sensibles à la remise des diplômes !

Anne Grateau
Professeure Mathématiques, Physique-Chimie
Lycée Antoine - Chenove (21)