search

Accueil > En département > La Nièvre > Une brillante deuxième place au concours national "Faîtes de la science" (...)

Une brillante deuxième place au concours national "Faîtes de la science" !

dimanche 1er juillet 2018, par Thierry Mourot

Cinq élèves motivés du lycée Romain Rolland de Clamecy ont obtenu le deuxième prix dans la catégorie "Production d’énergie" alors que 22 équipes ont présenté leur projet sur l’ensemble du concours.
Les lycéens ont ainsi eu le plaisir de découvrir l’Université de Corse où se déroulait la phase finale de ce concours...

C’est au début de l’année scolaire que 5 lycéens (Tom Piso, Augustin Goffin, Marcel Coiffeteau, Olivia Pouchain et Juliette Vuaroqueaux) sont venus voir leur professeur de SVT car ils souhaitaient participer au concours "Faîtes de la Science".
Suite à de longues discussions avec leur professeur, ils ont cerné le sujet qu’ils souhaitaient aborder : l’énergie renouvelable !
Alternant des moments de concertation avec leur professeur et leur travail de recherches, avec une grande partie du travail en total autonomie : les élèves étaient tout d’abord parti sur l’idée de produire de l’énergie à partir d’algues, puis, l’idée est venue de réaliser de l’énergie à partir des déchets de la cantine.
Ils ont alors réfléchi à la meilleure façon de bonifier ces déchets. L’idée de construire une sorte de méthaniseur avec des objets de récupération et un budget limité. Le but étant de récupérer le maximum d’énergie. Qui dit méthaniseur, dit méthane. Ils ont donc dans un premier temps réfléchi à ce que pouvait être un méthaniseur.
Après avoir récupéré des tonneaux, acheté de l’isolant et des tuyaux, le méthaniseur a pris forme.
LA question qui s’est posée par la suite a été de savoir quoi mettre dedans. ils ont donc fait différents tests pour connaitre les produits à mettre dedans et qui donneraient le maximum de méthane. Une fois ces expériences réalisées, ils ont lancé le méthaniseur. ils ont du également réfléchir à la sécurité, et ils ont réalisés une sorte de soupape de décompression, pour éviter que le méthaniseur explose avec une bouteille d’eau et un certain niveau d’eau, calculé en fonction de la pression qu’ils espéraient obtenir. comme leur but était de garder le maximum d’énergie, ils se sont posés la question du comment rentabiliser ce méthane. Pour le rentabiliser, ils ont trouvé une méthode : le rocket stove, qui est un poêle possédant une entrée d’air qui a déjà été réchauffé, ce qui permet d’avoir un foyer pouvant atteindre 1000°C. Ils pouvaient alors produire de la chaleur, et chauffer de l’eau par exemple. Cependant, l’utilisation de module peltier permet également de produire de l’énergie électrique grâce à une différence de chaleur. Ils l’ont donc couplé avec un ventirad, ce qui permettait d’allumer une calculatrice. ils avaient déjà réfléchis aux moindres pertes, il ne restait alors qu’une seule question, que faire des déchets.

Ces déchets, ou compost, ont été mélangé avec de la terre pour faire pousser des radis, mais des mesures d’acidité ont montré que la terre était trop acide empêchant la pousse des radis. La solution étant de faire pousser des plantes préférant les milieux acides.

Même si les élèves ont terminé à la deuxième place lors de la finale nationale de leur catégorie, les élèves n’ont pas été découragés et promettent de revenir l’année prochaine pour gagner le concours !!

Contact :
Jerome.Lasnier@ac-dijon.fr